Eaufrance, portal del aguaADES | Portal nacional de acceso a los datos de aguas subterráneas

Portal nacional de acceso a los datos de aguas subterráneas

Usted está aquí :

Presentación

ADES est la banque nationale d’Accès aux Données sur les Eaux Souterraines qui rassemble sur un site Internet public des données quantitatives et qualitatives relatives aux eaux souterraines, dont les objectifs sont :

  • de constituer un outil de collecte et de conservation des données sur les eaux souterraines,
  • d’être mobilisable par un large ensemble de partenaires,
  • de permettre les traitements nécessaires à l’action de chacun des partenaires,
  • d’être le guichet d’accès aux informations sur les eaux souterraines,
  • d’avoir un suivi de l’état patrimonial des ressources pour répondre à la politique des eaux souterraines,
  • d’adopter au niveau national un principe de transparence et d’accessibilité aux données sur les eaux souterraines.

ADES est un outil privilégié pour répondre aux enjeux locaux de la gestion des eaux souterraines et à ceux de la Directive Cadre européenne sur l’eau : surveillance des masses d’eau souterraines, mise en œuvre et évaluation des politiques et des plans de gestion. Elle permet de connaître, de localiser les réseaux et les stations de mesures et d’accéder aux résultats de mesures quantitatives (niveau des nappes) et qualitatives (concentration de nombreux paramètres dans l’eau). Les informations régulièrement actualisées sont disponibles par point et réseau de mesure, par bassin hydrographique, région et département, par aquifère. Il est possible d’établir aisément des statistiques mensuelles ou annuelles, des représentations graphiques et cartographiques. ADES permet également de faire des requêtes personnalisées et d’accéder aux autres sites de diffusion de données. Elle favorise l’utilisation de formats de données et de logiciels communs par les producteurs et utilisateurs de données sur les eaux souterraines. Elle permet d’installer sur un poste local un module local (module `Molosse`), version réduite d’ADES, pour stocker, traiter hors-ligne les données propres des producteurs (mais aussi celles des autres), et envoyer vers ADES les mises à jour des bases des producteurs. ADES permet aussi une gestion et un traitement des données à partir de logiciels mis à disposition : "Piez’eau` logiciel de traitement des données piézométriques, « Qualit’Eau » logiciel de traitement des données sur la qualité de l’eau. Des formations à l’utilisation des outils associés à ADES sont proposées aux partenaires. La banque ADES est un produit du SIE (Système d’Information sur l’Eau). Elle a vocation à devenir, grâce à l’ensemble de ses partenaires, un outil de communication précieux en facilitant les échanges de données et en favorisant la mise à disposition de l’information au profit de tous. ADES réunit les données quantitatives et qualitatives de nombreux partenaires :

  • Agences de l’Eau
  • Directions Régionales de l’Environnement,
  • Directions Régionales de l’Industrie (et industriels dans le cadre du suivi des Installations Classées et Sites Pollués)
  • Les DDASS : les données de la base SISE-EAUX, du ministère chargé de la Santé, base alimentée par le contrôle sanitaire, concernant les eaux souterraines captées pour la production d’eau potable (uniquement les données sur les eaux brutes),
  • les collectivités territoriales (conseils généraux, régionaux, syndicats de gestion d’aquifères, communautés de communes, parcs naturels)
  • les autres organismes chargés de missions publiques

L’organisation de la banque ADES :

  • L’utilisateur peut consulter, visualiser un groupe de données sur un point ou un réseau de mesures. Il a la possibilité d’importer les outils informatiques de traitement ou les données qui l’intéressent.
  • Le producteur de données est responsable d’un réseau, d’un point ou d’un paramètre sur un point. Il alimente régulièrement la banque, actualise les données, contrôle la qualité des informations fournies sur ADES.
  • Les animateurs veillent à la mise à jour régulière des données d’ADES. Ils assurent le lien entre les producteurs et les utilisateurs, gèrent les accès des différents fournisseurs. Ils assurent l’information et organisent la formation des partenaires à l’utilisation de ces nouveaux outils. L’animation du dispositif est assurée à l’échelle nationale par la Direction de l’Eau (MEEDDM, Ministère de l’Ecologie, de l’Environnement, du Développement Durable et de la Mer) et, pour chaque bassin de façon conjointe par la Direction Régionale de l’Environnement déléguée de bassin, la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales coordinatrice de bassin, et l’Agence de l’Eau.
  • La banque d’accès aux données sur les eaux souterraines est le fruit d’un travail collectif associant le ministère de l’Ecologie, de l’Environnement, du Développement Durable et de la Mer, le ministère en charge de la Santé, les Agences de l’eau, les DIREN, et le groupement des DRIRE. Son développement informatique, l’animation nationale, et l’hébergement sont confiés au BRGM.
  • La traçabilité des données du producteur à l’utilisateur, conformément aux préconisations du Service d’Administration Nationale des Données et Référentiels sur l’Eau (SANDRE, http://www.sandre.eaufrance.fr), garantit un bon niveau d’informations pour une meilleure utilisation et interprétation des données consultées : origine des données, indication du niveau de validité des données…