Eaufrance, le portail de l'eauADES | Portail national d'accès aux données sur les eaux souterraines

Portail national d’accès aux données sur les eaux souterraines

Vous êtes ici :

Glossaire   A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rabattement de nappe

(Voir aussi Affaissement de nappe)

Abaissement en un point du niveau piézométrique sous l’effet d’un prélèvement d’eau dans la nappe, de l’abaissement d’une ligne d’eau d’un cours d’eau en relation avec la nappe ou sous l’effet de travaux de terrassement…

Relation nappe- rivière

Echange d’eau dans un sens ou dans l’autre entre une nappe et un cours d’eau. Suivant le niveau de la ligne d’eau, et les saisons, la nappe alimente le cours d’eau ou est alimentée par celui-ci notamment lors des inondations. Dans le cas de karst ces relations sont importantes et localisées.

On parle de nappe d’accompagnement : nappe d’eau souterraine voisine d’un cours d’eau dont les propriétés hydrauliques sont très liées à celles du cours d’eau ; l’exploitation d’une telle nappe induit une diminution du débit d’étiage du cours d’eau, soit parce que la nappe apporte moins d’eau au cours d’eau, soit parce que le cours d’eau se met à alimenter la nappe

Réseau de mesure

L’observation de l’état des milieux aquatiques est réalisée aux moyens de réseaux qui regroupent des dispositifs de même nature (stations de mesures de la hauteur d’eau, points de prélèvements d’eau ou de sédiments, comptages de poissons, etc.). On distingue :

  • les réseaux de surveillance, qui servent à évaluer l’état général des eaux et les tendances à l’échelle du bassin ;
  • les réseaux d’usage, qui servent dans un cadre réglementaire au contrôle de l’aptitude de l’eau à un usage (eau potable, baignade, conchyliculture, etc.) ;
  • les réseaux d’impact, qui servent à contrôler localement l’impact d’une activité polluante (station d’épuration, rejets industriels, pollutions agricoles, etc.) et l’efficacité des mesures adoptées pour réduire cet impact.

Les données d’observation sont collectées dans les banques de données du Système d’information sur l’eau, selon leur thématique.

Un réseau ou dispositif de collecte de données correspond à un ensemble de stations de mesure répondant à au moins une finalité particulière. Chaque réseau respecte des règles communes qui visent à garantir la cohérence des observations, notamment pour la densité et la finalité des stations de mesure, la sélection de paramètres obligatoires et le choix des protocoles de mesure, la détermination d’une périodicité respectée. L’ensemble de ces règles est fixé dans un protocole.

Exemple : Réseau National des Eaux Souterraines pour la Quantité.

L’aide à la recherche des réseaux sur l’eau se fait sur le site : http://www.sandre.eaufrance.fr/disceau

Réseau qualité

Dispositif de collecte de données correspondant à un ensemble de stations de mesure servant à suivre la qualité des eaux d’une ou plusieurs nappes en différents points. L’extension de ce réseau est variable (départementale, régionale, au niveau d’un bassin, nationale). La fréquence des prélèvements varie également en fonction des réseaux (mensuelle, trimestrielle, semestrielle, annuelle, pluri-annuelle).

Réseau quantité ou réseau piézométrique

Dispositif de collecte de données correspondant à un ensemble de stations de mesure servant à suivre la piézométrie pour connaître les variations de charge hydraulique d’une ou plusieurs nappes en différents points. L’extension de ce réseau est variable (départementale, régionale, au niveau d’un bassin, nationale). De même, la fréquence des mesures varie d’un réseau à un autre (suivi horaire, journalier, mensuel, annuel).

Ressource disponible d’eau souterraine

(Définition de la Directive Cadre sur l’Eau)

Taux moyen annuel à long terme de la recharge totale de la masse d’eau souterraine moins le taux annuel à long terme de l’écoulement requis pour atteindre les objectifs de qualité écologique des eaux de surface associées fixés à l’article 4, afin d’éviter toute diminution significative de l’état écologique de ces eaux et d’éviter toute dégradation significative des écosystèmes terrestres associés.